Comment se lancer en Free-lance graphiste ?

Votre mission, si vous l’acceptez : Devenez graphiste indépendant. Pour vous infiltrer dans cet environnement particulier, vous devez prouver que vous êtes capable de convaincre les clients potentiels de construire un réseau et de faire toutes les déclarations réglementaires.

Une bonne carte de visite

A lire en complément : Comment devenir chauffeur livreur indépendant ?

Tout d’abord, comme tout agent, vous devez créer une identité crédible. Pour ce faire, il est préférable de mener des études qualificatives dans le domaine du design graphique. Vous acquérez les techniques de base qui prouvent que vous avez la capacité de vous positionner en tant que graphiste. Il est fortement recommandé d’étudier au moins deux ans dans un collège technique ou d’autres études équivalentes. Conservez tout ce que vous apprenez dans un livre qui sera utile pour la prochaine étape.

Ce portefeuille correctement complété vous permet d’acquérir une expérience professionnelle initiale en une agence. Oui, le chemin vers le statut de graphiste indépendant est idéalement par le travail salarié. Cette étape ne doit pas être considérée comme un détour, mais comme un moyen de confirmer son expérience. Vous avez la possibilité d’affronter vos premiers clients sans vous mettre en danger, et surtout, vous continuerez à développer votre potentiel. Vos futurs clients seront heureux de voir tout ce que vous savez, ce que vous avez à faire, tout ce que vous avez déjà fait, et la transmission d’une agence vous donnera plus de crédibilité que si vous venez de quitter l’école. Nous devons nous donner les armes pour convaincre ses clients !

A voir aussi : Pourquoi avoir choisi la formation de secrétaire médicale ?

Le bon moment

Vous avez un livre complet, avez-vous commencé à construire les bases de votre réseau professionnel ? Vous pouvez être prêt à commencer en tant qu’indépendant. Répondez aux questions suivantes pour déterminer votre admissibilité au Déménagement de l’autre côté du bureau :

Avez-vous assez pour respecter les horaires qui ne vous conviennent pas ?

Voulez-vous être en mesure de sélectionner les projets sur lesquels vous allez travailler ?

Vous rêvez d’une plus grande liberté dans votre vie ?

Avez-vous déjà rencontré des gens qui vous ont proposé de travailler directement avec vous ?

Êtes-vous prêt à perdre de nombreuses heures à remplir les documents administratifs ?

Si vous avez répondu oui à au moins quatre questions sur cinq, n’hésitez pas à essayer l’aventure de l’entrepreneuriat. Eh bien, en lisant cet article, vous pensez déjà à devenir un pigiste. Dans de nombreux cas, c’est déjà un indice suffisant !

La première étape

Savez-vous combien il y a de travailleurs indépendants ? Quoi qu’il en soit, plus d’un. Vous pouvez vous inscrire en tant qu’entrepreneur (ou en tant que micro-entrepreneur, quel est le nouveau titre de cette Statuts), essayez l’aventure dans le porage, ouvrez une entreprise individuelle… Chaque statut a ses avantages et ses inconvénients. La micro-entreprise vous permet de payer des frais seulement par rapport aux revenus invités, mais il est impossible de déduire les dépenses, et le seuil de chiffre d’affaires est limité. C’est l’option choisie par de nombreux professionnels pour commencer, car la comptabilité est simplifiée. Pour les entreprises, il peut être intéressant d’être accompagné d’un comptable, afin de ne pas se perdre dans toutes les obligations.

Dans tous les cas, votre statut fiscal et social doivent être en règle afin que vous puissiez émettre des factures selon les normes, avec un numéro Siret qui vous a été délivré par l’administration. Dans le cas d’une micro-entreprise, les procédures d’enregistrement peuvent désormais être effectuées en ligne en quelques minutes !

Les premières factures

Dès que vous entrez officiellement sont un graphiste indépendant, vous pouvez rechercher vos premiers clients… et les recharger ! Une facture doit inclure vos coordonnées (y compris le numéro de Siret connu), l’immatriculation à la TVA (si vous l’utilisez) et une date d’échéance. Vous pouvez également penser à des tarifs qui peuvent être spécifiés dans vos annonces… Les logiciels, qu’ils soient en ligne ou non, vous aideront à effectuer toutes ces étapes pour obtenir des factures conformes aux règles applicables en quelques clics. Conservez tous les documents, qu’il s’agisse des factures que vous traitez ou payez. Vous devez pouvoir les déployer à la demande de la direction. Vous devez ensuite suivre de près votre gestion : déclarer vos revenus mensuels ou tous les trois mois et payer les dépenses qui y sont associées. Très rapidement, vous pouvez avoir envie d’embaucher un comptable. C’est un assez bon signe, comme il le suggère que votre entreprise est en pleine croissance.

Pour garder cet objectif à l’esprit, il est conseillé de fixer un point d’équilibre au début de votre entreprise : estimer combien d’argent vous devez recevoir par mois, anticiper vos futures périodes de vacances bien méritées, planifier les impôts sur la paie, ainsi que l’achat de fournitures, logiciels et autres… Et définissez vos tarifs afin que vous puissiez atteindre les seuils fixés. Idéalement, il serait même nécessaire d’inclure une petite marge, mais seuls les pigistes les plus expérimentés peuvent facilement y parvenir. Article co-écrit dans le cadre de la coopération Kobone/Exaprint