Formation

Comment devenir agent de sûreté aéroportuaire ?

Comment devenir agent de sûreté aéroportuaire ?

Un agent de sûreté aéroportuaire est un agent qui travaille dans un aéroport pour dans le domaine de la sécurité. Cependant, suite au développement et la nécessité de sécurité des aéroports, le métier requiert encore plus de personnel. Comment devenir agent de sûreté aéroportuaire ? Lisez cet article pour le découvrir.

Astuces pour être agent de sûreté aéroportuaire

Pour devenir agent de sûreté aéroportuaire, il est nécessaire d’être titulaire du CQP ASA encore appelé contrat de qualification professionnelle ‘‘agent de sûreté aéroportuaire’’. En effet, cette dernière s’obtient en suivant une formation bien adaptée. Celle-ci dure plusieurs semaines et est suivie par la réalisation des examens. Ainsi, vous pouvez suivre une formation sur la sécurité des bagages, des parkings, auprès du personnel navigant, auprès des passagers, ou même au sein de l’aéroport. Cependant, il faudra renouveler le contrat chaque 3 ou 5 ans en fonction de l’emploi pour qu’il soit toujours valide.

A lire en complément : Comment choisir son établissement de formation en design ?

Toutefois, il existe de nombreux organismes qui permettent cette qualification. Ils sont à retrouver sur Internet ou sur des sites physiques. Ainsi, vous pouvez vous former dans une école spécialisée ou par l’entreprise qui vous permet de bénéficier d’un emploi. Cela vous aidera à disposer des aptitudes nécessaires pour bien assurer votre rôle. De ce fait, vous serez en mesure de supporter le stress en toute circonstance et donc de rester concentré, rigoureux et vigilant. En outre, notez que la condition physique, la présentation et la disponibilité sont des facteurs importants dans ce métier.

Par ailleurs, certaines conditions sont à remplir obligatoirement pour travailler dans cette activité. La plupart d’eux sont des obligations liées à la personne où vous devez avoir un casier judiciaire vierge et une bonne base en anglais. De même, vous devez avoir la nationalité française ou être de la Communauté européenne, un permis de catégorie B, le niveau BEPC/CAP, une solution de locomotion outre que les transports en commun pour votre déplacement sont également nécessaires. Il faudra aussi avoir une autorisation préalable auprès du CNAPS.

A voir aussi : Formaposte Nord Est : la formation en alternance pour la région Hauts-de-France