Emploi

Comment devenir freelance dans le SEO ?

Comment devenir freelance dans le SEO ?

De nos jours, l’un des meilleurs moyens pour les PME et les grandes entreprises de se développer est d’améliorer leur référencement naturel encore appelé SEO. Il constitue un ensemble de technique visant à rendre meilleur le classement d’une page, d’un site ou même d’une application web dans les résultats d’un moteur de recherche. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les freelances dans ce secteur sont très sollicités. Comment devenir un exerçant de ce métier ?

Quelles sont les étapes pour devenir freelance dans le SEO ?

Commencer à exercer en tant que freelance dans le référencement naturel nécessite le suivi d’une procédure donnée. Pour avoir ce profil, la première étape est de choisir un parcours de formation. Vous pouvez cliquez https://developers.google.com/search/docs pour en savoir plus. Selon le degré d’occupation et les volontés personnelles, la sélection peut porter sur apprentissage accéléré du SEO ou sur un contenu d’enseignement du SEO pour les débutants.

A lire aussi : Devenir manager de proximité

Le premier est réservé aux personnes n’ayant pas beaucoup de temps et désirant connaître les principes de base de la recherche Google. Quant au second, il est adressé aux individus voulant améliorer l’apparence de leur site et se disposant pour recevoir une bonne formation. Si un utilisateur connaît déjà les principes de bases et souhaite analyser également les résultats, il devra choisir les cours pour les expérimentés.

Après la formation, l’étape suivante est de surveiller ses performances avec la Search Console. Il s’agit d’un outil gratuit de Google utilisé par les développeurs et les propriétaires de sites internet pour avoir une compréhension relativement approfondie des caractéristiques des plateformes web. Les professionnels du SEO font également usage de cette fonctionnalité du géant du web.

A découvrir également : Qu'est ce qu'un haut potentiel en entreprise ?

La dernière phase est de paramétrer l’automatisation des tâches avec les API de la recherche Google. Il en existe plusieurs, tous avec des rôles différents. Certains permettent de valider les sites alors que d’autres favorisent l’exécution des tests d’approbation d’URL individuelles. On retrouve aussi l’API d’interrogation des données d’analyse et de gestion des sitemaps d’une plateforme et celui d’indexation.