Business

5 astuces pour se former au métier de développeur freelance

La demande en développeur ne fait que croître, de sorte que le potentiel de trouver des clients et de mener une carrière lucrative est fortement en votre faveur, mais comment devenir développeur web freelance ? Dans cet article, nous vous proposons 5 astuces pour se former au métier de développeur freelance.

Obtenez un diplôme ou suivez des formations.

Plus de 65 % des développeurs interrogés dans le cadre de l’enquête Stack Overflow 2021 Developers Survey sont titulaires d’une licence ou d’un diplôme supérieur. Bien que vous n’ayez pas toujours besoin d’un diplôme pour devenir développeur freelance, en obtenir un peut vous aider à renforcer vos compétences techniques et vous ouvrir davantage de possibilités d’emploi. Lorsque vous recherchez une formation développeur freelance, pensez à celles qui mettent l’accent sur les compétences en matière de développement, comme le génie logiciel, l’informatique ou les technologies de l’information.

A lire également : Optimiser son salaire en portage salarial

Se perfectionner, tous les jours

Il s’agit d’un impératif pour toute compétence que vous essayez de développer (jeu de mots). Si vous voulez devenir bon dans un domaine, il faut que cela devienne une habitude quotidienne, une routine à laquelle vous ne dérogez pas. Cet engagement présente deux avantages essentiels.

Premièrement, « c’est en forgeant qu’on devient forgeron », comme on dit. Toutes ces heures de développement s’additionnent rapidement. Avant que vous ne vous en rendiez compte, vous aurez des projets, des connaissances et des langages fermement établis dans votre ceinture à outils. Cette expérience est essentielle pour perfectionner votre métier et décrocher des missions passionnantes.

A lire aussi : C'est quoi avoir des attentes ?

Deuxièmement, et c’est tout aussi important, le fait de développer chaque jour vous fera sentir comme un développeur. Vous cesserez rapidement de vous sentir comme un « aspirant » et vous vous considérerez plutôt comme un vrai développeur. Cela renforcera votre confiance en vous et nourrira votre motivation.

Combien de temps devez-vous consacrer à la pratique ? Visez une heure par jour. Ce n’est pas grave si vous n’y arrivez pas, mais une heure devrait être votre objectif.

Pratiquez ce que vous aimez

Lorsque vous passez toutes ces heures à taper sur votre clavier, il est important que vous aimiez ce que vous faites. Si vos premiers pas vers la programmation professionnelle sont laborieux et désagréables, vous risquez de vous épuiser avant même d’avoir pu commencer !

Pour éviter cela, poursuivez des domaines de développement qui vous enthousiasment, pour lesquels vous avez des idées tout au long de la journée. C’est ce qui vous permettra de surmonter les inévitables moments de faiblesse, les jours où vous vous demanderez : « Est-ce vraiment ce que je veux ? ». Ces sentiments de doute sont inévitables pour la plupart des gens. Mais plus vous aurez d’éléments positifs à votre disposition, plus vous aurez de chances de réussir dans le domaine du développement.

Participez à des projets open source

Les projets à code source ouvert sont un excellent moyen d’exercer vos talents de développeur. La plupart des projets open source utilisent un système de contrôle de version (VCS), donc à moins que les modérateurs du projet ne soient pas attentifs, vous devriez être en mesure d’apporter des changements positifs à un projet sans le perturber.

Il y a de fortes chances qu’en tant que développeur, vous ayez accès à au moins une poignée de programmes open source. Cherchez à savoir comment y contribuer et commencez à réfléchir à des idées. Même si vos demandes de modification sont rejetées, vous aurez appris quelque chose en cours de route.

Lisez, lisez, lisez

La longueur et les détails d’un livre permettent à l’auteur d’atteindre une profondeur qui ne peut être trouvée sur Internet, dans un article ou une vidéo YouTube. Quel que soit votre niveau de développement, vous avez quelque chose à apprendre de presque tous les livres de programmation existante. Et si vous êtes autodidacte, il n’y a guère de meilleure méthode d’apprentissage que la pratique et le mentorat.