C’est quoi un bon entrepreneur ?

Nous ne sommes pas un entrepreneur né, tout le monde est un candidat potentiel pour l’aventure entrepreneuriale. Néanmoins, la personnalité d’un entrepreneur est souvent considérée comme un élément clé pour expliquer son succès ou son échec.

Par conséquent, avant de faire le grand saut, il vaut la peine de penser à ses vraies motivations et compétences pour réussir. En fait, créer/reprendre et gérer une entreprise nécessite plusieurs compétences complémentaires, il est donc préférable de bien se connaître.

A découvrir également : Quel est le rôle du médecin scolaire ?

Quelle est la personnalité de l’entrepreneur prospère ?

Passons en revue quelques-uns des traits de personnalité caractéristiques des entrepreneurs et des entrepreneurs ensemble :

1. Avoir une vision, un objectif

Un bon entrepreneur est celui qui fixe constamment des objectifs. Mais un bon entrepreneur est, tout d’abord, celui qui veut prendre le a été en mesure de poser des questions clés : quelle vision ai-je pour mon entreprise ? Pourquoi est-ce que je veux devenir entrepreneur Une fois que vous avez réussi à définir votre vision, vous pouvez rester sur la bonne voie tout au long de votre processus d’affaires.

Lire également : C'est quoi une bonne nounou ?

2. Être déterminé, persévérant mais aussi patient

La détermination et la persistance sont souvent citées comme facteurs de réussite des projets entrepreneuriaux !

Par conséquent, si vous avez peur de l’échec et baissez rapidement vos bras, l’entrepreneuriat peut ne pas être pour vous. En fait, l’échec est commun dans la réalité, mais l’essentiel est d’en apprendre ce qui vous apportera du progrès.

3. Agir et savoir comment décider

L’ entrepreneur est résolument orienté vers l’action. Un bon entrepreneur n’attend pas que les choses se passent tout seul. Si vous avez besoin d’agir pour réussir , alors vous êtes déjà sur la bonne voie !

Donc, si vous avez la fibre entrepreneuriale, vous pouvez prendre vos responsabilités en prenant des décisions petites ou stratégiques chaque jour. Même si vous devez parfois décider rapidement dans le doute ou l’incertitude…

4. Imaginez être créatif et flexible

Un entrepreneur est avant tout un inventeur, il transcende les frontières, il ne fixe aucune limite. Il pourra donner vie à son idée originale, mais grâce à sa créativité pour la développer si nécessaire.

Si c’est le cas, en tant qu’entrepreneur en herbe, vous pouvez compter sur votre côté imaginatif pour sortir d’une situation stressante, et vous pouvez vous adapter à toute nouvelle situation pour assurer la continuité de votre projet/entreprise. Cette créativité vous donnera une longueur d’avance sur la compétition, de nouveaux marchés inexploités ou une autre nouvelle clientèle.

5. N’ayez pas peur des défis et n’hésitez pas à prendre certains risques

Si vous décidez de démarrer votre propre entreprise, alors il y a une grande chance que les débuts seront difficiles et qu’il apportera peu de profit. Vous devez être prêt à prendre ce risque pour essayer cette nouvelle aventure et donc quitter votre zone de confort.

Il n’est pas nécessaire de croire qu’un preneur de risque agit sans réfléchir. Un bon entrepreneur n’a pas peur de prendre des risques, mais le fait en identifiant d’abord les menaces qui pèsent sur son environnement et en reconnaissant les possibilités de saisie.

6. Avoir soif d’apprendre et d’être curieux

L’ entrepreneur a un besoin viscéral et insatiable de savoir de plus en plus (pour lui-même, mais aussi pour son employés). Il sera, bien sûr, aussi très curieux et en alerte (qui connaît sa prochaine idée peut-être qu’il lira dans un magazine dans une salle d’attente !). La curiosité de l’entrepreneur lui permettra également de s’interroger. Alors posez-vous cette question : suis-je prêt à outrepasser la peur de l’inconnu ? Si c’est le cas, vous pouvez vérifier ailleurs s’il n’y a pas d’idée fructueuse à lire.

7. Soyez passionné

Démarrer votre entreprise est une tâche complexe, le parcours entrepreneurial est lourd d’écueils. Être passionné est un puissant moteur de motivation : vous pousse passionnément à faire du bon travail, à vous amuser et à ne pas abandonner facilement.

8. Regardez très grand, mais acceptez de commencer petit

Vous devez avoir des rêves pour réussir. L’impossible Reconnaître est un excellent moyen de ne pas atteindre vos objectifs. L’entrepreneur s’efforcera constamment de relever les défis de manière ambitieuse et contactera des projets difficiles.

Cependant, les débuts ne sont pas toujours évidents. La création d’une entreprise s’étend souvent sur plusieurs années, au cours de laquelle vous obtiendrez peu, et donc vous devrez être un généraliste et porter plusieurs casquettes à la fois, trouver des systèmes D, etc.

9. Être capable de travailler et de déléguer en équipe

Au cours de votre aventure, vous devrez récupérer auprès de partenaires, partenaires, employés, prestataires de services, les compétences que vous ne possédez pas ou simplement besoin de déléguer, parce que vous voulez vous concentrer sur des tâches importantes.

Pour ce faire, vous devez pouvoir partager votre vision, communiquer efficacement, persuader, surveiller, contrôler, etc. Vous devez également être en mesure de faire une tâche/dossier/rendez-vous avec l’autre.

Comment reconnaître mon profil et évaluer mon potentiel ?

Chaque propriétaire de projet a un intérêt à évaluer son potentiel entrepreneurial, c’est pourquoi il est recommandé de faire un inventaire de ses motivations, compétences et capacités.

Notez qu’il est important que tous les membres de l’équipe entrepreneuriale subissent l’exercice et en discutent afin de créer correctement leur projet commun.

Je suggère plusieurs outils qui vous aideront dans votre évaluation :

  • L’ apprentissage en ligne « Business Wishing1 » offert gratuitement par la Maison de la Formation ;
  • Les 3 outils proposés par les Chambres de Commerce et d’Industrie Françaises pour vous aider à votre détermination test2, vos traits de caractère 3et vos éditions4  ;
  • Test d’auto-évaluation de Sound Profil d’entrepreneur proposé de la Banque du Canada5
  • Le test MACE 6 (NB : Seuls les créateurs des Hauts-de-France peuvent bénéficier d’un diagnostic complet) ;
  • test par Hunchup et Partena Professional7 Le .

Et puis ?

L’ activité du chef d’entreprise est désormais accessible à tous. Par conséquent, les qualités analysées dans cet article peuvent certainement aider à devenir un meilleur entrepreneur, mais elles assureront non seulement le succès de l’entrepreneur/entrepreneur.

Par conséquent, n’oubliez pas qu’un projet entrepreneurial doit d’abord vous motiver à faire en sorte qu’un projet entrepreneurial porte ses fruits en créant un équilibre entre vos désirs, valeurs, contraintes financières et sociales permet ! En savoir plus8

Donc, si après cette lecture vous sentez l’âme d’un entrepreneur, je n’ai qu’un conseil : commencez !

Pour aller plus loin :

1 : Business Will/2/Resolve, /3 : Caractéristiques des personnages/4 : Skills/5 : Test d’auto-évaluation de votre profil d’entrepreneur proposé par la Banque du Canada/6 : Test MACE/7 : Bells and Partena Professional Test/ 8:5 Questions à vous poser avant de choisir