Emploi

Le salaire des vétérinaires en France : combien gagnent-ils ?

Le métier de vétérinaire jouit d’une belle cote de popularité, au regard des différentes missions qu’effectue ce professionnel. Cela explique notamment pourquoi ce choix de carrière intéresse de nombreux étudiants. Toutefois, savoir combien vous pourriez gagner en tant que vétérinaire est important. La rémunération dépend surtout de la façon dont le professionnel exerce son activité. Combien pouvez-vous percevoir après votre remise de diplôme de vétérinaire ?

Rémunération moyenne du vétérinaire

À la fin du parcours d’étude pour etre vétérinaire, le salaire moyen brut annuel des professionnels s’élève à 29 670 euros. Ce montant varie énormément selon des paramètres comme :

A lire aussi : Trouvez votre emploi idéal à Redon et ses environs

  • L’ancienneté ;
  • La réputation ;
  • La spécialité ;
  • Le lieu d’exercice ; du vétérinaire.

Les revenus peuvent être plus ou moins conséquents, si le professionnel décide de s’installer à son compte. Dans un tel cas, le salaire dépend en plus de la consistance de sa clientèle. Le nombre d’heures de service du professionnel doit également être considéré. Toutefois, un flou peut entourer l’exactitude de la rémunération d’un vétérinaire indépendant. Sachez que ce montant varie d’un spécialiste à un autre.

Combien gagne un vétérinaire en cabinet ou clinique ?

A lire également : Avec quel outil créer un CV en ligne ?

Outre la possibilité de travailler en indépendant, le vétérinaire peut aussi offrir ses prestations au sein d’un cabinet. Ce n’est pas nécessaire qu’il en soit le responsable, ou l’un des associés. Dans un tel cadre, la rémunération équivaut au minimum fixé par la loi. Ce montant peut connaitre des fluctuations, en fonction de l’échelon du vétérinaire qui se présente comme suit :

  • 1er échelon : élève non-cadre ;
  • 2e échelon : cadre débutant ;
  • 3e échelon : cadre confirmé A ;
  • 4e échelon : cadre confirmé B ;
  • 5e échelon : cadre confirmé.

Pour chaque palier considéré, un service de 35 heures/semaine donne droit à une rémunération brute mensuelle clairement définie. Le tarif horaire se situe entre :

  • 13,85 euros/heure pour le premier échelon ;
  • 25,57 euros/heure pour le cinquième échelon.

En faisant des heures d’astreinte, le vétérinaire peut également bénéficier d’une prime. Selon son grade, elle est comprise entre 2,77 et 5,11 euros/heure. En fonction des besoins des clients, le professionnel pourrait en plus effectuer des gardes de nuit ou travailler :

  • Les dimanches ;
  • Les jours fériés.

Pour de telles prestations, la rémunération dépend de l’échelon du spécialiste. La fourchette dans ce cas est comprise entre 16,62 et 30,69 euros/heure. Ces montants fluctuent, car les établissements sont libres de procéder comme ils le souhaitent. Cependant, ils ont l’obligation de se conformer au salaire minimum conventionnel de la profession. De plus, les cliniques ne paieront pas une rémunération identique selon les villes dans lesquelles elles se situent.