Formation

Comment se faire former aux métiers du vin ?

La France se positionne aujourd’hui comme la première consommatrice et la deuxième nation productrice de vin au monde. Ainsi, l’œnologie devient une spécialité de l’hexagone en générant plus de 800000 emplois dans la gastronomie. Ce secteur d’activité représente également sa 2ème source de devises en exportation. La France s’est donc bâti une réputation internationale intéressante en matière de vins et spiritueux, puisqu’ils constituent un pilier important de son économie. Il n’y a donc pas du mal à vouloir se faire former à un métier du vin parmi tant d’autres dans ce pays.

Bien choisir son métier de vin au nombre de ceux disponibles

En bon observateur, vous constaterez certainement que le vin constitue une séquence de l’ADN des Français, puisqu’ils éprouvent un amour indescriptible pour ça. La France fait donc du domaine de vin sa raison de vivre (art quotidien) et un savoir-faire ultra exceptionnel. Cela se voit à travers les émissions culinaires, les communications et événements autour du vin.

A découvrir également : Comment devenir auxiliaire vétérinaire qualifié ?

La chaîne de métier dans le secteur vitivinicole est assez longue pour que chacun trouve une formation vin paris facilement dans un institut spécialisé. Les professions liées à ce domaine courent de l’ouvrier viticole au responsable marketing. En plus des métiers techniques, les postes de responsabilité dédiés à la vente sont également disponibles à l’international comme en ligne. Le vignoble a donc besoin de plusieurs compétences pour évoluer.

Quelques métiers du vin

Les compétences qui peuvent donc développer un vignoble ne peuvent être acquises qu’à travers une formation bien définie. Ainsi, les types d’ouvriers capables d’intervenir en vitivinicole sont bien distinguées. Vous retrouverez entre autres :

A lire également : Quel est le niveau d'un cadre ?

  • L’ouvrier viticole qui se charge de la culture du raisin ;
  • Le métier du tractoriste qui consiste à travailler le sol et à faire les épandages ;
  • Le chef de culture qui est chargé de l’encadrement de l’ensemble des travaux de la vigne ;
  • Le caviste qui s’occupe des opérations de vinification ;
  • Le maître de chai assure le respect des normes de sécurité et d’hygiène ;
  • L’œnologue est ce spécialiste qui accumule toutes ces compétences précitées.

C’est au titre de ces métiers que vous choisirez la profession du vin qui vous convient tout en recherchant la formation idéale pour l’assurer. L’œnologue dispose de plusieurs compétences exerçables sur presque toute la chaîne de production : de la vinification à la l’analyse gustative.

Opérer le meilleur choix de sa formation au métier du vin

Le secteur des vins et spiritueux occupe une prépondérante dans l’économie de la France ainsi, ce domaine se montre beaucoup plus exigeant. Il propose donc des métiers spécifiques qui nécessitent des formations assez concluantes pour chaque étape de sa chaîne de production. Vous n’aurez certainement pas du mal à suivre une formation en continu ou en alternance à partir de BAC + 3, 4, 5 ou plus. En œnologie, la double compétence reste ce qui est beaucoup plus prisé parmi les formations, car ses cours sont orientés sur le produit et management.

C’est la formation la plus complète en viticulture et qui ouvre sur les métiers d’ingénieurs en management de vins/spiritueux, community manager en commercialisation du vin en ligne, responsable marketing de vins… Pour les ouvriers agricoles ou chefs de culture, des formations initiales de type Bac Pro en CGEA en vin/vigne sont également disponibles. Un BTSA en Viticulture-œnologie est idéal pour conduire/gérer une exploitation agricole/vigne. Le CAPA et le BPA en vigne/vin forment les ouvriers à divers niveaux pour un vignoble. Majoritairement, les métiers du vin sont accessibles avec un niveau 3ème ou BAC.