Emploi

Quelles sont les différentes étapes pour se faire embaucher ?

Quelles sont les différentes étapes pour se faire embaucher

Votre CV et votre lettre de motivation ont attiré l’attention d’un recruteur et vous êtes amené à passer un entretien d’embauche ? Vous avez certes réussi à passer la première étape mais il reste la phase la plus délicate.

Convaincre l’employeur que vous êtes fait pour ce travail. Si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre côté afin que cette entrevue se passe pour le mieux, nous vous conseillons de suivre ce guide.

A lire en complément : Numéro CPF : comment le trouver et à quoi il sert ?

Avant l’entretien

Voici comment vous préparer à l’entretien des offres emploi Savoie.

Se renseigner sur l’entreprise

L’employeur se fera une idée de vous à travers votre CV et votre profil numérique. Alors, rien ne vous empêche de vous renseigner sur lui également. Aurez-vous affaire au Directeur des Ressources Humaines ou à la fondatrice de la startup en question ? Internet et les réseaux sociaux pourront vous aider dans ce sens. Renseignez-vous au maximum sur l’entreprise, ses activités et son actualité. Vous pourrez y trouver quelques remarques ou questions à glisser pendant l’entretien.

Lire également : Comment trouver un bon cadre pour votre cabinet d'architecture ?

Faire une liste des compétences

Il n’y a pas lieu de douter de votre expérience. En effet, d’après un cabinet de recrutement, les stages, les petit boulots et les loisirs sont autant de preuves de votre savoir-faire et de vos qualités. Pratiquer un sport collectif favorise le développement d’esprit d’équipe.  Le babysitting permet d’avoir le sens des responsabilités, etc. Si vous avez fait quelques mois de services au Mcdo, vous aurez acquis une bonne résistance au stress. Faites donc l’inventaire des compétences acquises durant tout ce temps et des responsabilités tenues.

Anticiper certaines questions

Voici quelques questions auxquelles vous pourriez vous préparer : parlez-moi de vous, pourquoi avoir choisi cette formation ? Qu’avez-vous appris de vos stages ? Quels sont vos qualités et vos défauts ? Quelles sont vos prétentions salariales ?

Sachez qu’au-delà de vos réponses, c’est généralement votre attitude et votre aptitude à répondre aux questions pièges qui intéresseront le plus le recruteur.

Pendant l’entretien

Il y a un certain nombre de points à considérer pour réussir votre entretien.

Être détendu

Assurez-vous que vous êtes prêt pour l’entretien. Cela peut être très compliqué pour certaines personnes notamment si l’enjeu est énorme. L’un des meilleurs moyens pour contenir votre stress consiste à visualiser votre réussite et à accepter le refus comme une possibilité. Sachez que vous n’avez aucune raison d’être nerveux car l’employeur n’est pas là pour vous juger.

différentes étapes pour se faire embaucher

Montrer sa motivation

Si ce travail répond à toutes vos attentes et que le produit que développe la startup vous passionne, alors dites en toute franchise que vous seriez comblé d’intégrer cette entreprise. Un jeune diplômé qui montre la confiance en soi et l’assurance a plus de chance de décrocher le poste ! N’hésitez pas à poser des questions, à prendre des notes et surtout, soyez attentif. Ces petites astuces pourront également confirmer votre enthousiasme.

Ne pas mentir sur ses faiblesses

Lorsque le responsable du recrutement vous demande vos principaux défauts, il se pourrait que vous soyez tenté de donner une réponse parfaite. Toutefois, ne dites jamais que vous êtes « travailleur » encore moins « perfectionniste » car c’est devenu un véritable cliché.

Tenir un bon langage corporel

Lors de votre entrevue, vous devrez montrer que vous avez confiance en vous. En cela, évitez certains comportements comme le fait de « gigoter » ou d’éviter le contact visuel. Ce sont des preuves directes de votre malaise et cela pourrait être interprété comme un manque d’honnêteté.

Faire une négociation sans se brader

La question à propos du salaire est souvent abordée à la fin de l’entretien. ‘Ne vous sous-estimez surtout pas et montrez que vous savez ce que vous valez et que vous vous êtes renseigné. Suggérez une fourchette plutôt qu’un chiffre précis, en brut plutôt qu’en net. De même, clarifiez les points concernant le salaire (13ème mois, primes) Déçu par le montant ? Demandez s’il existe une quelconque possibilité de renégociation après la période d’essai.

Laisser une bonne impression

Ne quittez pas l’entreprise sans pour autant connaitre la suite de votre entretien. Demandez si vous devez rappeler votre interlocuteur et dans quel délai ou s’il préfère vous contacter. Surtout n’oubliez pas de le remercier pour vous avoir accordé un peu de son temps.

Après l’entretien

Voici ce que vous devez faire après votre entretien.

Remercier par mail

Il est recommandé d’envoyer un mot de remerciement dans la semaine qui suit l’entretient en rappelant votre motivation. Terminez en précisant que vous contacterez l’employeur dans 15 jours ou que vous attendez de ses nouvelles. En fonction de ce qui a été convenu à l’issue de votre entrevue, il est possible de relancer sans harceler si jamais le silence commence à durer.

Demander les raisons si on est recalé

Si vous avez été recalé, il est important de chercher le « pourquoi ». Pour cela, contactez l’employeur pour en comprendre les raisons.  Même si cela peut être très difficile à surmonter, ne vous culpabilisez pas et ne vivez pas ce refus comme un échec. Essayez plutôt de relativiser en considérant cela comme une expérience qui vous permettra de mieux faire la prochaine fois.

Les erreurs à éviter pendant l’entretien

L’entretien d’embauche est une étape cruciale pour décrocher un poste. Pensez à bien soigner votre image auprès du recruteur.

Ne pas être à l’heure : Le retard est une erreur classique, c’est pourquoi il faut absolument l’éviter ! Si jamais vous êtes en retard pour votre entretien, prévenez immédiatement le recruteur. Réparez la faute en proposant de reprogrammer l’entrevue ou de trouver une solution alternative.

Mentir dans son CV ou lors de l’entretien : N’inventez pas sur vos compétences et soyez honnête quant à vos expériences passées. Le mensonge peut se retourner contre vous au moment où le recruteur vérifiera vos références et contacts professionnels mentionnés sur votre CV.

Se montrer arrogant : Cette attitude peut nuire à votre image. Le recruteur pourrait voir en vous un candidat difficile à manager. Faire preuve d’un manque de respect envers le directeur ou le responsable des ressources humaines ne sera que négatif pour la suite du processus de sélection.

Avoir un look inapproprié : Pour réussir son entretien, pensez à bien choisir votre tenue vestimentaire (ni trop décontractée ni trop habillée).

Être mal informé sur l’entreprise et ses activités : S’informer est primordial pour avoir une vue d’ensemble sur l’entreprise, sa taille et ses produits ou services. Le candidat doit démontrer qu’il a fait des recherches avant l’entretien et qu’il connaît bien l’entreprise.

Comment suivre efficacement sa candidature après l’entretien

Après l’entretien, il faut rester en contact avec le recruteur pour suivre efficacement sa candidature. Voici quelques étapes à suivre :

Envoyez un e-mail de remerciement : Après l’entrevue, envoyez un courrier électronique pour remercier le recruteur d’avoir pris le temps de vous rencontrer et réaffirmer votre intérêt pour le poste.

Attendez une réponse : Le délai de réponse varie selon les entreprises. Généralement, il faut attendre entre 2 semaines et 1 mois avant d’avoir une réponse.

Relancez-vous après deux semaines si aucune nouvelle n’a été donnée par l’entreprise en question. Dans votre courrier électronique ou appel téléphonique, montrez que vous êtes toujours intéressé(e) par le poste et demandez des informations sur l’état d’avancement du processus.

Gardez un ton professionnel et poli tout au long du suivi de votre dossier. N’envoyez pas trop de courriers électroniques ni ne harcelez pas trop souvent ou agressivement les recruteurs. Vous risquez ainsi de leur donner une mauvaise impression qui pourrait nuire à vos chances d’embauche.

Si on vous propose finalement un autre rôle mieux adapté à vos compétences mais différent du poste initial proposé lors de l’entretien, soyez prêt à rediscuter des modalités salariales ou contractuelles avant toute signature officielle.

Cette dernière étape est cruciale car elle permettra non seulement aux employeurs potentiels de se faire une idée plus claire de ce que vous pouvez apporter à leur entreprise, mais elle contribuera aussi à renforcer votre image de candidat professionnel et motivé pour le poste. Soyez prêt à montrer en quoi vos compétences peuvent être utiles dans l’entreprise et soignez toutes les interactions avec les recruteurs.