Emploi

Comment la convention collective ASV influence-t-elle les salaires des Auxiliaires Vétérinaires ?

Pour encourager les efforts fournis par les différents employés au sein des entreprises, l’État à fait adopté la convention collective de l’ASV. Elle se charge de louer les efforts des employés qui travaillent d’arrache-pied pour la survie de l’entreprise. Ainsi, pour bénéficier des avantages de cette convention, il faudra répondre à quelques obligations. L’article suivant vous explicitera comment la convention de l’ASV influence les salaires des auxiliaires vétérinaires.

Qu’est-ce que la convention ASV?

La convention ASV est en effet une convention mise en place afin de revaloriser la valeur du point de façon annuelle. Cette revalorisation donne naissance à la révision des différentes grilles de salaires des auxiliaires vétérinaires. Cependant, cette revalorisation ne touche pas tellement les vétérinaires non intégrés uniquement de trois points avec deux points représentant le coefficient qui revient aux trois premiers salariés vétérinaires reconnus comme intégrés.

A lire également : Recherche d’emploi : tout sur les jobboards

Aussi, l’adoption de la convention ASV entraîne l’amélioration à la hausse des coefficients des salariés à un niveau allant de 2 à 3 points et ceci au forfait journalier. Cette convention a pris effet à comptée du 1er juillet de l’année 2022. Ils sont le plus souvent mis en vigueur dans la mesure d’une inflation ou de la réévaluation du SMIC.

Comment l’ASV influence sur les salaires ?

L’adoption de l’ASV a un pour effet principal la réduction ou l’augmentation des salaires selon des critères bien définis. Il s’agit en se basant sur le taux horaire de l’ensemble du personnel de l’entreprise ainsi que le forfait journalier de chacun des membres composant l’entreprise.

A lire en complément : Carrières dans les tribunaux : les avocats

Il s’applique en général au début de l’année d’où la remarque de l’augmentation ou la diminution des différents salaires. Pour certains employés, le salaire peut demeurer le même. Le pourcentage de l’augmentation est estimé à  2,99 % du montant du salaire.

 Le salaire en fonction du taux horaire du personnel

Ce salaire peut être également appelé le salaire minimum, c’est-à-dire le salaire moyen que l’employeur doit verser à ses employés. Une somme en dessous de ce montant ne peut être acceptée à moins d’avoir fait l’objet d’une négociation entre les deux parties. Ainsi, selon la convention de l’ASV, le salaire minimum peut subir une augmentation en fonction du taux horaire total effectué par l’employé de façon mensuel.

Le total du taux horaire par mois est estimé à 151,67 heures. Un taux horaire, aussi minime qu’il soit au-dessus des 151,67  donne à l’employé le plein droit de bénéficier d’une augmentation de 2,99 % sur son salaire. C’est ce que stipule la convention collective de l’ASV. Toutefois, une négociation peut s’effectuer entre les deux parties contractantes.

  Le salaire en fonction du forfait annuel en jours

La convention collective de l’ASV bénéfice également aux différents employés qui souscrivent les forfaits annuels pour des besoins professionnels. L’employé ne pourra bénéficier de l’augmentation prévue par la convention de l’ASV si le forfait qu’il a souscrit est sur la base d’un délai de 216 jours.

Outre ce délai, il ne sera plus en mesure de bénéficier de l’augmentation prévu par la convention de l’ASV. La convention est très clair sur ce point. La même règle s’applique lorsqu’il s’agit des gardes ou des différentes astreintes, un délai de 216 jours est requis.